LE MÉTIER
DE LAPIDAIRE

LA BEAUTÉ DES PIERRES

UN ART AVANT TOUT

Parce que la beauté de chaque pierre brute demande à être révélée, le LAPIDAIRE taille, scie, polit les pierres précieuses et fines (semi-précieuses), afin d’en exposer toute la luminosité.

Un métier exigeant et prestigieux, qui conjure Art, perfectionnisme et excellence.

Il faut remonter très loin pour connaitre et comprendre les origines du métier du LAPIDAIRE . Dès l’âge de la pierre, l’homme s’est rendu compte de l’intérêt qu’il avait à utiliser, pour ses outils, une pierre rendue totalement lisse ; mais la démarche, à l’époque, était plus pratique qu’esthétique !

LA TECHNOLOGIE A FAIT DE GRAND PROGRÈS

La majorité des pierres sont aujourd’hui taillées au laser, car la perte de matière, au moment de la taille, est moindre. Il ne reste que quelques dizaines d’Artisans Lapidaires en France qui travaillent « à l’ancienne ».

Pour obtenir des formes arrondies (pierres roulées), on utilisera le polissage au tonneau ou tumbler, qui consiste à user les pierres au contact d’abrasifs, un peu comme les galets de la plage qui se polissent en eux par le mouvement des vagues.

La taille en cabochon, connue depuis l’antiquité, donne à la matière brute une forme généralement en ovale ou ronde, avec une partie inférieure plane et une partie supérieure bombée.

Enfin, la taille à facettes est principalement utilisée pour des pierres transparentes à translucides. Cette taille est complexe car elle consiste à renvoyer la lumière de la pierre gemme par un jeu de facettes, aux proportions et aux angles précis. Il existe de nombreuses techniques de tailles et autant d’outils différents.

La profession de LAPIDAIRE fait partie de la liste des métiers d’Art en France, tel que définie par arrêté.

Pour moi, c’est une vraie passion qui m’anime chaque jour…